Interview : Marie-Laure Klein, 6 ans de RH dans la tech

Interview : Marie-Laure Klein, 6 ans de RH dans la tech
Les podcasts de Programisto
Les podcasts de Programisto
Interview : Marie-Laure Klein, 6 ans de RH dans la tech
icon loader
/

AprĂšs notre Ă©pisode sur les entretiens techniques, on continue sur notre lancĂ©e afin de vous donner toutes les clefs pour rĂ©ussir vos entretiens et obtenir le job de dĂ©veloppeur de vos rĂȘves. Dans ce podcast, Florian interviewe notre toute premiĂšre invitĂ©e, Marie-Laure, Business Unit Manager de Programisto. SpĂ©cialiste du recrutement dans la tech, elle nous livre ses conseils avisĂ©s pour rĂ©ussir au mieux vos entretiens dans ce secteur en tension et pleine Ă©volution ! 

Quelques mots sur Marie-Laure 

Marie-Laure, 30 ans, a rejoint l’Ă©quipe Programisto en juin 2021. AprĂšs des Ă©tudes en Ressources Humaines et son Master obtenu Ă  l’IAE de Bordeaux, elle se spĂ©cialise dans le recrutement de profils tech durant 6 annĂ©es au sein de grands groupes. Aujourd’hui, forte de son expĂ©rience et Ă  l’écoute de ses envies, Marie-Laure occupe le poste de Business Unit Manager et participe toujours aux sessions de recrutement aux cĂŽtĂ©s de la team consulting de Programisto.  

L’expĂ©rience candidat  

Comme le souligne Marie-Laure dans cet Ă©change, la tech est un secteur en flux tendu ; poussant les entreprises Ă  s’adapter continuellement afin de proposer les meilleures conditions de travail Ă  ses futurs dĂ©veloppeurs.

Serait-ce aujourd’hui davantage l’entreprise qui passe les entretiens pour ĂȘtre sĂ©lectionnĂ©e par les candidats ?

En effet, les dĂ©veloppeurs ont plusieurs pistes et une fois leurs Ă©tudes terminĂ©es, c’est aux entreprises de leur donner envie de rejoindre leurs Ă©quipes. On parle alors d’expĂ©rience candidat et les entreprises font tout pour que celle-ci soit attractive. Ce sont finalement des techniques s’approchant du marketing qui sont utilisĂ©es pour recruter. 

Les choses à ne pas faire si vous postulez pour un job de développeur 

  • Parler seulement du nĂ©gatif dans votre parcours :

MĂȘme si certaines expĂ©riences n’ont durĂ© qu’un mois ou qu’elles ne se sont pas passĂ©es comme prĂ©vu, il y a forcĂ©ment des choses positives Ă  en tirer car on ne s’arrĂȘte jamais d’apprendre, quelle que soit l’expĂ©rience. Il faut Ă©viter d’insister sur les expĂ©riences nĂ©gatives dans la prĂ©sentation. Le CV doit raconter une histoire, et donc mettre en valeur la personne. Faire trop ressortir le nĂ©gatif peut donc vous desservir.

  • Être dĂ©cousu dans la prĂ©sentation :

votre prĂ©sentation est une histoire, un comte dans lequel vous embarquerez votre audience. Il faut donc ĂȘtre en capacitĂ© de la raconter de façon fluide. Il faut ĂȘtre sĂ»r de ce que l’on dit et connaĂźtre son parcours. Pour cela, pensez Ă  bien prĂ©parer l’entretien en amont ! Et n’oubliez pas de prĂ©parer une bonne chute. Toutes les bonnes histoires ont une bonne chute (“alors, on commence quand ?”). 

  • Tricher sur ses expĂ©riences professionnelles :

il vaut mieux Ă©viter les mensonges car on finit toujours par se faire rattraper par la rĂ©alitĂ©, alors autant rester honnĂȘte ! L’erreur majeure Ă  ne pas faire est de mettre une liste de technos trop longue car cela pourra ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme quoi vous n’ĂȘtes expert dans aucune. C’est le piĂšge des mots clefs oĂč on a tendance Ă  vouloir en mettre un maximum, surtout quand on est junior. Oui, vous avez certainement fait le tour d’un bon nombre de technologies pendant votre formation mais il faut surtout mettre l’accent sur celles que vous maĂźtrisez vraiment et pour lesquelles vous souhaitez travailler. 

  • Ne pas se renseigner sur l’entreprise : 

Personne ne vous demande d’ĂȘtre expert sur le sujet ou d’avoir tout compris sur l’entreprise qui vous propose le job, mais il faut tout de mĂȘme s’informer un minimum. Les informations les plus importantes sont : le secteur d’activitĂ©, la taille approximative de l’équipe, le nom du dirigeant et Ă©ventuellement le type de client. 

  • En parlant du CV… 

Les conseils donnĂ©s ici dĂ©pendent souvent des recruteurs, cependant, ne vous formalisez pas trop sur le format de votre CV. En effet, dans le secteur de l’informatique, qu’il fasse une page ou 3 pages, cela n’est pas un critĂšre rĂ©dhibitoire. Le plus important est qu’il soit complet, que l’on comprenne quelles technologies vous maĂźtrisez d’un rapide coup d’Ɠil.  

Concernant vos hobbies, vous pouvez les mettre sur votre CV car ils invitent à la discussion mais, encore une fois, cette catégorie est trÚs subjective.

A partir du moment oĂč vous choisissez de l’inclure dans votre CV, partez du principe que vous serez certainement amenĂ© Ă  en parler. Apprenez Ă  faire ressortir du positif de vos hobbies, montrez que vous avez l’esprit d’équipe ou de compĂ©tition, que vous ĂȘtes patient ou bien assidu…

Peu importe leur nature, ils aident souvent les recruteurs Ă  dĂ©terminer si vous avez un bon Ă©quilibre vie pro/ vie perso et si vous ĂȘtes animĂ© par des choses en dehors du travail. Montrer que vous faites autre chose que du dĂ©veloppement permet de rassurer l’employeur sur le fait que vous avez une vie saine et Ă©quilibrĂ©e et que vous serez en forme pour travailler sur les projets pendant vos heures de bureau.

Encore une fois, vous devez donner envie à travers votre parcours et faire rayonner vos expériences et hobbies de maniÚre positive ! 

Les tips pour bien réussir votre entretien le jour j 

  1. Posez des questions : c’est trĂšs important ! Il faut Ă©viter les questions concernant les Ă©lĂ©ments annexes comme le tĂ©lĂ©travail, les horaires ou encore les vacances etc. Vous aurez l’occasion de demander des prĂ©cisions plus tard. Optez plutĂŽt pour des questions sur l’équipe, les projets en cours, la stack pour montrer votre motivation et terminer l’entretien sur une note positive.  
  2. Adaptez votre tenue : le jour de l’entretien, il est conseillé de faire un effort particulier sur votre tenue vestimentaire afin de montrer que c’est un moment important pour vous. Dans le monde de la tech, cela ne sert Ă  rien d’en faire trop mais si ce sont pour des postes Ă  responsabilitĂ©s comme un chef de projet ou que le secteur le demande (comme la finance) il faut savoir adapter sa prĂ©sentation et sa tenue.  

La question favorite de Marie Laure  

“J’ai plutĂŽt tendance Ă  mettre les gens en confiance car c’est ce qu’on m’a appris pendant mes Ă©tudes RH. Et je prĂ©fĂšre les mettre en confiance parce que je trouve que cela montre davantage la personnalitĂ© du candidat.” MLK 

👉 Si on demandait Ă  l’un de vos collĂšgues de vous dĂ©finir, que dirait-il ?

Il s’agit d’un remix de la question 3 qualitĂ©s / 3 dĂ©fauts qui permet de voir si vous arrivez Ă  prendre du recul sur votre maniĂšre d’ĂȘtre et ce qui vous caractĂ©rise (de façon positive ou nĂ©gative). C’est une question qui se prĂ©pare en amont et qui montre une certaine humilitĂ©…ou pas ! 

Nous espérons que tous ces conseils vous serviront pour préparer au mieux vos futurs entretiens !